Atlas hydrographique du Bénin

Introduction
La Banque de données Intégrée sur l’eau est un outil stratégique qui doit fournir l’information sur l’eau et proposer des outils adéquats pour sa gestion. Pour ce faire, le Service de la Banque de données Intégrée, au-delà de sa mission de coordination des données qui sont collectées par les Services spécifiques, doit disposer des outils de gestion de l’information géographique qui permettent de structurer et d’analyser l’information spatialisée nécessaire à toute prise de décision au niveau territorial. Ainsi, la réalisation d’un système d’information hydrographique à référence spatiale s’inscrit dans ce cadre. Elle consiste à l’élaboration d’une base de données numérique sur le réseau hydrographique du Bénin. Autrement, il s’agit de la mise en place d’une plate forme d’informations géographiques «géoréférencées » avec adressage précis sur le réseau hydrographique et les aménagements réalisés sur ce réseau.
 
A-Contexte
 
Les informations sur l’hydrographie du Bénin dans ses aspects généraux : tracé des drains, limites des bassins versants, toponymie, données morphologiques, n’existent sur le Bénin qu’a travers les documents topographiques de l’IGN Bénin. Ces documents sont en support papier. L’objectif de ce travail est la réalisation de l’atlas hydrographique du Bénin qui sera une base de données électronique qui renseigne sur le tracé des drains, les limites des bassins versants, la toponymie, les données morphologiques et les ouvrages hydrauliques réalisés sur ces différents drains.
En effet, le Service de la base de données intégrée enregistre souvent des requêtes relatives aux données graphiques : localisation d’un cours d’eau ou d’un plan d’eau, intersections entre les limites des localités administratives et les limites des bassins versants, morphologie des bassins versants et autres. C’est pour répondre à ces différentes sollicitations que la réalisation de cette activité a été initiée. Elle consiste donc à la réalisation des tâches ci-après :
• Enquêter auprès des autorités locales (Maires chefs d’arrondissements sur le potentiel hydrographique de leurs localités).
• Géoréférencer les aménagements hydrauliques (retenue d’eau des barrages et surcreusements de mare) réalisés sur chaque drain du réseau hydrographique qui irrigue leurs territoires administratifs.
• Identifier la toponymie des drains à écoulement pérenne ou semi pérenne.
 
Pour consulter l’annale hydrologique de 2003 à 2007 de tous les bassins versants du Bénin :  http://www.eaubenin.bj/docs/Bassins_Versants/Atlas_Hydrographique_Rapport_final.pdf