Annale hydrologique 2003-2007

ANNALES HYDROLOGIQUES DES BASSINS VERSANTS 2003 à 2007

Edition Septembre 2008

PRESENTATION

   Le réseau hydrométrique de la République du Bénin en état d’abandon depuis 1976 a été réactivé au début des années 1980 d’abord grâce aux besoins d’informations hydrométriques du programme de lutte contre l’onchocerchose de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), puis grâce à l’appui du Ministère français de la Coopération (à partir de 1983), sans oublier le programme Hydro-Niger, le premier à installer des limnigraphes avec émission de données par satellite (2 stations au Bénin depuis 1985). En 1985 la majeure partie du réseau a été équipée de limnigraphes ordinaires, puis, à partir de 1987 de limnigraphes automatiques avec balises Argos pour la télétransmission par satellite. Une Station de Réception Directe ARGOS (SRDA) installée dans les locaux du Service de l’Hydrologie, permettait la télésurveillance du fonctionnement des limnigraphes émetteurs. Le réseau a bien fonctionné jusqu’en 1992 avec des subventions de Fonds d’Aide à la Coopération (FAC). En 1998, la Station de Réception Directe ARGOS est tombée en panne. Les difficultés de paiement des redevances ARGOS ont contraint à déconnecter les cartes émettrices.

    En 2001, un accord entre la Direction de l’Hydraulique (DH) aujourd’hui Direction Générale de l’Eau (DG-Eau) et le Programme d’Aménagement des Zones Humides (PAZH), a permis de mettre en place un réseau hydrométrique côtier constitué de treize (13) stations équipées d’une nouvelle génération de limnigraphe, le Codeur Thalimèdes. De 2001 à 2004, le projet DANIDA dans le cadre de son Programme d’Appui à la Gestion des Ressources en Eau (AGRE), a contribué à la rénovation du réseau hydrométrique national à travers l’installation de nouvelles plates-formes de collecte de données (Codeur Thalimèdes, Sonde Orpheus) et a contribué également à l’appropriation de nouvelles techniques de mesurage de débit par l’introduction du Profileur de Courant à Effet Doppler (ADCP) dans les équipements de mesure. Ce soutien de DANIDA à la consolidation du suivi des ressources en eau de surface se poursuit à travers la Composante Appui Institutionnel du Programme d’Appui au Secteur Eau et Assainissement Phase 2 (AI/PADSEA2). A partir de 1997 à ce jour, le programme de Couplage de l’Atmosphère Tropicale avec le Cycle Hydrologique (CATCH), dans le cadre la mise en place de son observatoire hydrométéorologique dans la haute vallée de l’Ouémé, a pris en compte l’équipement de six (06) stations hydrométriques nationales qui se trouvent dans ledit observatoire. Le projet OUÉMÉ-2025 dans le cadre du déroulement de ses activités, contribue à l’équipement et au suivi des stations
hydrométriques sises en dessous de la latitude de Bétérou depuis 2007.

    Au total le réseau comprend actuellement 40 stations dont 13 sur le réseau côtier et 27 sur le réseau continental ; il est à 82,5% équipé d’enregistreurs automatiques. Les données hydrométriques ont été publiées jusqu’en 2002 inclus dans le cadre du financement DANIDA et les présentes annales éditent les résultats des relevés de 2003 à 2007 soit 5 années.

Pour consulter l’annale hydrologique de 2003 à 2007 de tous les bassins versants du Bénin : http://www.eaubenin.bj/docs/Presentation_SH/ANNALES.pdf